[Salle 1] Dimanche 9 décembre 2018 – 15h00 à 16h00

Née en 2015, spécifiquement consacrée à l’étude de la bande dessinée, la Brèche rassemble une cinquantaine de chercheurs d’horizons théoriques variés (études littéraires, sociologie, histoire, etc.). Leurs membres présenteront leurs méthodologies de recherche et en interrogeront les apports et les limites pour l’étude de la bande dessinée. Dans une seconde partie, 3 chercheurs présenteront leurs travaux actuellement en cours :

  • Laura Caraballo présentera le travail de recherche sur le fanzinat comme forme de résilience, notamment dans le contexte de la bande dessinée argentine des années 1990/2000.
  • Florian Moine mène à partir des archives de l’entreprise des recherches sur l’éditeur-imprimeur Casterman, qui grâce à Hergé devient l’une des principales maisons d’édition francophone de bande dessinée.
  • Benoît Préteseille travaille dans le cadre d’un doctorat de recherche et création sur les livres publiés par Éric Losfeld / Le Terrain Vague à partir de 1964, qui font partie des premières expérimentations pour une bande dessinée adulte.

Avec :

Laura CaraballoDocteure en esthétique, diplômée d’un master recherche en Sciences des arts, à porté sa thèse sur Alberto Breccia avec un publication attendue chez PLG
Irène Le Roy LadurieAgrégée de lettre moderne, doctorante, sujet de recherche : l’érotisme et pornographie dans les arts majeurs et mineurs
Sylvain LesageMaître de conférence en histoire contemporaine, auteur de Publier la bande dessinée, éditeurs franco-belge et l’album (2018)
Florian MoineAgrégé d’histoire, prépare une thèse sur Casterman après une maîtrise portant sur l‘histoire du musée de la bande dessinée d’Angoulême
Benoît PréteseilleArtiste de bande dessinée (plus de vingt titres à son actifs), fondateur de la maison Ion et cofondateur de Warum