La dernière fleur, James Thurber, Wombat

La dernière fleur, écrit par James Thurber, édité chez Wombat

À l’issue de la 2e Guerre mondiale, la civilisation s’est effondrée, les chiens ont quitté leurs maîtres, toutes les forêts et les jardins ont été détruits et l’amour a fui le monde.

Un jour, pourtant, une jeune fille découvre la dernière fleur subsistant sur terre et décide d’en prendre soin…

En 1939, alors qu’éclate la Seconde Guerre mondiale en Europe, James Thurber dessine pour sa fille Rosemary, âgée de sept ans, cette émouvante « parabole en images » (véritable « roman graphique » avant l’heure), afin de lui raconter les cycles de la guerre, de la paix et de l’amour, à travers la résilience d’une simple petite fleur.

Cet émouvant conte écologiste et pacifiste, enjoué et d’une délicate sagesse, fut traduit et publié en français en 1952 par Albert Camus (alors éditeur chez Gallimard). Il est réédité pour la première fois ici dans sa forme originale.

Revenir à la liste d’ouvrages

Revenir à la liste des exposants