[Salle 2] Samedi 8 décembre 2018 – 15h30 à 16h30

Mi-anglophone, mi-francophone, la bande dessinée canadienne à cette curieuse particularité d’être installée au confluent de deux des grands fleuves du 9e continent. D’un côté, la berge nord-américaines si proche, avec ses immenses artistes de presse, ses comic books et sa littérature underground. De l’autre, les rivages francophones européens, avec ses figures totémiques dont les œuvres rayonnent d’une lumière vive malgré la distance. Une identité canadienne se serait-elle construite dans la bande dessinée, insulaire, entre ces deux flots ?

Avec :

Julie DelporteArtiste d’expression française ayant produit l‘essentiel de son œuvre au Canada
Joe OllmannAuteur canadien d’expression anglophone dont deux titres ont été traduits en français
SethAuteur canadien anglophone, ayant multiplié les portraits tant autobiographiques que fictifs
Chris Reyns-ChikumaUniversitaire, écrit sur la BD, le manga et le comic books, membre du CSSC/SCEBD, animateur de la rencontre